témoignages

Témoignages

Quand la maladie nous tombe dessus, on est vite dé socialisé.

On ne travaille plus, les gens,  parfois,  n’appellent plus. C’est dur. On se sent diminué et seul. Ne plus rien faire de ses journées, ne plus voir personne… ça arrive tellement vite de se renfermer    comme ça….Le ménage quotidien, la petite routine de la maison… Mais rester à la maison à attendre de voir si on va «  guérir  ou y laisser notre peau «  est    invivable.

Quand j’ai fait ma première activité avec d’autres patients, quelle joie : je découvrais des gens qui    avaient les mêmes pensées, qui avaient,  comme moi, des jours avec et des jours sans.

Lorsque quelqu’un  n’est  pas là  car il a un coup de fatigue, on se dit juste il reviendra quand il aura plus la pêche.

Lorsque quelqu’un a les larmes aux yeux, il peut dire pourquoi , il n’a pas la gêne qu’il peut avoir avec ses    proches, et puis le sourire et les rires reviennent, on «  en rigole « , on passe à autre chose, tout en étant bien solidaires.

On se donne parfois des astuces pour les bobos liés à nos pathologies. Ça rassure de voir que les corps des    autres réagissent à la chimio ou aux rayons comme le nôtre.

Aller ramer avec d’autres  patients, cela va nous permettre de    sortir,  de rencontrer du monde, hors cadre de soins,  de passer de bons moments, voire même de nous    épater et nous surpasser autrement que face à nos analyses ou cancérologue.

Le groupe aura cet effet «  motivant »       qu’on ne peut pas retrouver en allant marcher seul ou faire du sport en salle.

Nous ne voulons pas  porter nos maladies comme une croix, juste    comme un paramètre. Mais quelle fierté cela sera pour beaucoup d’arriver à faire une activité sportive, malgré ce paramètre.

Cela sera aussi pour certains, comme moi, l’occasion de pratiquer enfin  une activité physique régulière.

Clarence

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

En ce qui me concerne, cette activité me permettrait personnellement de  » renaître  » à la vie de me ré    approprier mon corps et mon esprit, ne plus « subir » mais « construire ».     Depuis des mois je fais en sorte que ma vie soit la plus normale possible pour mon entourage et finalement je me suis oubliée un peu     Il est temps que cela change et cela se fera plus naturellement avec des personnes qui comprennent ce que j ai vécu.     je ne sais pas si j ai été claire mais ce n est qu’ un premier jet.   Céline

La Seule chose qui m’importe, qui me porte c’est de vivre l’instant présent, de le goûter et de la partager    et ça , ça ne s’exprime pas, ça se vit .

Stéphanie

—————————————————————————————————————————————————————————————————–

Le rire partage la tête de mon    classement avec le plaisir d’être en pleine nature et de respirer à l’air libre.

Bah oui, je fais ça pour rire et surtout pour partager ces moments-là avec vous    toutes.    

Anne

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Un truc important là qui me revient…     LE RIRE!!!!!     oui Le « rire tous ensemble »     ça c’est positif     ça c’est important     Rire c’est bon pour la santé     et rire tous ensemble c’est oublier… oublier la maladie et tout les traitements endurés…     je fais des rimes donc c’est vrai!!!

Marie

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

C’est émouvant d’être ensemble dans une même dynamique : Le respect du rythme de chacun . C’est    aussi d’une certaine manière prendre mutuellement soin des unes et des autres     Jouir du plein air… Le goût de l’effort… Du contact de l’eau qui apaise… C’est un projet complètement altruiste . Moi ça m’emballe !

Ce serait déjà beaucoup nous porter que de croire en notre projet .

Sentir que d’autres sont enthousiastes pour que projet voit le jour c’est déjà faire exister ce    projet !

Laure

________________________________________________________________________________________________________________________________________

Message un petit peu différent pour celles qui hésitent, contrairement à ce que l’on croit on ne parle jamais « maladie », au contraire nous sommes là pour la laisser de côté et être comme tout le monde.
Nous profitons pleinement du présent bien installés dans notre chére « Harmonie ».
Nous sommes tous à fond dans le projet Vogalonga 2014, si ce 8 juin 2014 je suis à Venise cela sera l’un des plus beaux jours de ma vie, et un sacré pied de nez aux coups du sort.
Re-merci aux initiateurs de ce projet que je côtoie régulièrement à l’ile aux sports :
– Clarence avec sa prose inégalable et son humour, elle nous réchauffe le coeur
– Anne avec son dynamisme à toutes épreuves, elle nous tire ves le haut
– Marie toujours aussi souriante, j’adore son côté « gamine »
– Samuel qui représente bien la qualité humaine des adhérents du CKCM et qui dès le début a adhéré au projet
J’ai mis des sentiments perso mais c’est un témoignage !!!!!
Nadine

2 réflexions sur “témoignages

  1. Message un petit peu différent pour celles qui hésitent, contrairement à ce que l’on croit on ne parle jamais « maladie », au contraire nous sommes là pour la laisser de côté et être comme tout le monde.
    Nous profitons pleinement du présent bien installés dans notre chére « Harmonie ».
    Nous sommes tous à fond dans le projet Vogalonga 2014, si ce 8 juin 2014 je suis à Venise cela sera l’un des plus beaux jours de ma vie, et un sacré pied de nez aux coups du sort.
    Re-merci aux initiateurs de ce projet que je côtoie régulièrement à l’ile aux sports :
    – Clarence avec sa prose inégalable et son humour, elle nous réchauffe le coeur
    – Anne avec son dynamisme à toutes épreuves, elle nous tire ves le haut
    – Marie toujours aussi souriante, j’adore son côté « gamine »
    – Samuel qui représente bien la qualité humaine des adhérents du CKCM et qui dès le début a adhéré au projet
    J’ai mis des sentiments perso mais c’est un témoignage !!!!!
    Nadine

  2. Grâce à la volonté déterminée des femmes citées sur ce site, j’ai pu participer à la Vogalonga 2014, accompagné de mon mari. Cela a été une superbe aventure, comme celle que l’on ne peut vivre qu’une seule fois. Tout a été merveilleux, l’ambiance, la météo, l’équipe de pagayons ensemble. Maintenant il peut nous arriver quoi que ce soit, il y aura toujours quelqu’un de nos proches pour dire « elle l’a fait la 40ème de la Vogalonga ». Quelle fierté de la part des participants et des Familles !!!
    Je souhaite à toutes les nouvelles participantes de « pagayons ensemble » de monter de beaux projets, et d’avoir la fierté de les réaliser.

    Nadine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s