LE PROJET D UN CANOE POUR MALADES DU CANCER

L’origine du    projet: 

    En Mars 2011, c’est la diffusion d’un  documentaire dans l’émission Thalassa sur FR3    décrivant des femmes de Reims atteintes d’un cancer du sein qui a été le déclencheur.

Ces femmes    ont constitué une équipe de 18 rameuses sur des Dragon boats et sont allées faire une course mythique à Venise : La Vogalonga

Alors que    nous suivions des soins de support ( sophrologie) pendant notre cancer, la diffusion de l’émission a donné l’envie à plusieurs d’entre-nous de réaliser  quelque chose dans ce goût-là.

D’ailleurs depuis ce reportage, cette activité a fait des émules puisque les Villes de Caen et Rouen ont elles aussi    leurs équipes de rameuses : « les dragon ladies » et Nantes, aux dernières nouvelles, tentait aussi l’aventure.

http://www.lunion.presse.fr/article/societe/les-dragon-ladies-%C2%AB-on-peut-rester-heureuse-pendant-un-cancer-%C2%BB

http://dragonboat.zeblog.com/c-dragon-ladies

De plus, nous avons eu l’occasion pour  trois d’entre-nous    d’essayer  cette pratique du dragon boat lors d’une journée porte-ouvertes à Nantes qui a eu lieu au mois de septembre 2011. L’essai a été réussi et    concluant et nous a donné l’envie de poursuivre cette idée d’une pratique collective du canoë.

Objectifs du    projet :

LE PRINCIPE EST QUE L EFFORT EST REPARTI SUR UNE DIZAINE DE PAGAYEURS, malades et non malades.
Vous trouverez donc une place , quelle que soit votre forme physique ( bras ou côté moins mobile, petite forme    passagère  …)

LE BUT étant de :

_ reprendre confiance en vous

_ vivre autre chose que la maladie , ressortir, reparler, voir du monde

_ faire un peu d ‘exercice physique, adapté, avec des personnes qui  » comprennent « , remobiliser  doucement le    coté opéré, pour une meilleur cicatrisation et circulation lymphatique

…et non faire des performances.

– Il est prévu de Pagayer Ensemble, à 10 ou 12 adultes sur un canobus (C9)     à raison d’un entraînement par semaine au sein du club de canoë Kayak des Sablons au Mans.

– organiser des randonnées sur un cours d’eau de 3 à 4 jours pour ceux qui le souhaient

– Intégrer des patientes que leur pathologie empêche de  ramer, par la mise    en place d’un atelier peinture et décoration  du bateau

Public    concerné :

Cette pratique s’adresse en priorité :

– Aux femmes

– Aux hommes et femmes atteints de cancer

– Aux personnes en situation de handicap

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s